REALISATIONS

Sète

QUARTIER VILLEROY

 

 

Maître d'Ouvrage : GGL |

Partenaires : SERI | Projetec Sud | Pierre Nègre |

Superficie aménagée : 30 Ha |

Montant des travaux :  20,12M€ HT |

Livraison :  2016 |

1/5

Inventer la ville

L’ESPRIT DE VILLAGE | études d’urbanisme, cahier des prescriptions architecturales et paysagères, dossiers réglementaires, coordination architecturale, maîtrise d’œuvre des espaces publics |

Situé à la lisière ouest de la ville de Sète, le site concerné par l’opération est un vaste triangle compris entre la mer, la route nationale 112 littorale et le quartier des Quilles.

De nombreux enjeux environnementaux et de forme urbaine concernaient ce projet car il s’agissait de concevoir un aménagement urbain de transition, entre la ville dense et le cordon littoral naturel. La réhabilitation de la plage constituait également une action indispensable.

Enfin, la conception du quartier et de ses composantes techniques devait faire appel à des procédés innovants dans le domaine environnemental.

Les principes d’aménagement retenus consistent à : Supprimer toute circulation automobile le long de la plage pour créer, à la place de la route existante, une longue promenade de plus d’un kilomètre de long ouverte sur la mer | Agrandir la plage naturelle sur plus de 100 m de profondeur et l’aménager avec un système de dune d’amorçage plantée pour garantir son ensablement | Adosser à la plage et à la promenade maritime un vaste parc urbain de plus de 8 Ha, en transition entre la promenade et l’urbanisation | Moduler le bâti en assurant une transition entre le quartier existant et les espaces naturels | Pré-planter l’ensemble du site, à la fois sur l’espace collectif et privatif, en subordonnant les autorisations administratives à la réalisation complète des aménagements paysagers | Faire appel à des techniques innovantes tant au niveau du paysagement que des VRD et des équipements techniques.

Bien que conçu avant les mesures réglementaires issues du Grenelle de l’Environnement, le projet a expérimenté et mis en œuvre des démarches et des principes d’aménagement qui se sont révélés particulièrement performants dans les domaines de : La submersion marine : la promenade maritime a été calée à la cote NGF préconisée actuellement par les services de l’Etat | La protection de la faune et la flore : une espèce protégée recensée sur le site a fait l’objet de mesures de protection et de gestion assorties de compensations | La végétalisation du site a été précédée d’une longue expérimentation sur la croissance des espèces en milieu particulièrement sensible aux embruns | Des études sur les effets du vent et leurs atténuations ont été utilisées pour concevoir à la fois la forme du parc maritime, des dunes d’amorçage et la nature des plantations | Les eaux pluviales sont recueillies et stockées de manière naturelle dans des noues faisant partie intégrante du paysage.

Les eaux usées sont acheminées dans des canalisations sous vide, permettant d’éviter toute pollution et d’assainir les établissements implantés sur la plage durant la période estivale.

5 place du 8 mai 1945 | Montpellier | 04.67.27.13.13

  • Grey LinkedIn Icon